A+

A

A-
Acces Papyrus

Bienvenue sur le site officiel du SIEEEN

Le Syndicat Intercommunal d'Énergies d'Équipement et d'Environnement de la Nièvre intègre différentes compétences structurées en quatre pôles : les énergies, l'e-administration, l'équipement et l'environnement. Acteur majeur du développement durable de la Nièvre, le SIEEEN intervient pour améliorer le cadre de vie des Nivernais depuis 1946.

Acces Site Borne

Juillet-Août 2017

 

►… Marie Suchot, chargée de développement à la communauté de communes Amognes Cœur du Nivernais

 

Quel est pour vous l’intérêt du Contrat d’Objectifs Déchets et Economie Circulaire ?


Le CODEC permet une mise en réseau des problématiques de différentes collectivités engagées avec le SIEEEN dans le développement de l’économie circulaire sur le territoire. Il favorise également des échanges constructifs sur les actions et les expériences. Le CODEC concrétise une volonté politique qui était déjà présente sur notre territoire et donne un cadre à des projets que les collectivités souhaitent lancer. Celles-ci n’osent pas toutes ou hésitent à initier des actions parfois. La mise en réseau renforce la motivation et crée une dynamique plus forte. L’appui du SIEEEN est un atout supplémentaire, notamment pour les appels à projets. Nous n’avons pas forcément cette faculté à faire de la veille informationnelle. Grâce à la chargée de mission dédiée à l’économie circulaire du SIEEEN, nous bénéficions d’un accompagnement performant.

 

Quelles actions d’économie circulaire avez-vous initié ou comptez-vous initier sur votre territoire ?

 

Nous nous inscrivons dans l’action « Compost et gaspillage alimentaire, vers une alimentation durable ». Dans ce cadre, le travail a été entamé car nous avons répondu à deux appels à projet.
L’un est à l’initiative du Département, le plan alimentaire territorial pour lequel la collectivité a été retenue. Nous démarrons une étude à partir de fin juillet pour évaluer les flux entrants et sortants en ciblant les circuits courts, les consommations et les besoins du territoire, entre autres. Parallèlement, la nouvelle association Natur’Amognes, qui rassemble des éleveurs souhaitant valoriser la production locale de viandes, veut développer une gamme de produits locaux (steaks hachés, viande en caissette…) commercialisables auprès des grandes et moyennes surfaces et les collectivités telles que les établissements scolaires et les Ehpad. Un sondage a été réalisé dans les écoles pour bien cerner l’offre des fournisseurs, les consommations réelles et les besoins. Ce diagnostic va nous servir à mettre en place un circuit court d’approvisionnement sur le territoire.


L’autre est porté par la DRAAF, PRALIM (plan régional de l’alimentation) pour l’animation du projet pour lequel une réponse nous sera donnée en septembre.
 

Vous participez aussi aux groupes de travail dédiés à l’économie circulaire…

 

Nous faisons partie de différents groupes qui s’investissent dans la création de circuits courts, la création de recycleries et notre ambassadrice de tri et de prévention, mise à disposition par le SIEEEN, participe au groupe de travail sur les couches lavables. Il y a plusieurs groupes et chaque territoire se positionne sur les thématiques qu’il privilégie. Ces groupes facilitent la rencontre de différents acteurs territoriaux ; ils peuvent ainsi tisser des liens plus rapidement, enrichir leurs expériences respectives en échangeant sur des problématiques communes. Cela participe de la dynamique de réseau que promeut le CODEC.