A+

A

A-
Acces Papyrus

Bienvenue sur le site officiel du SIEEEN

Le Syndicat Intercommunal d'Énergies d'Équipement et d'Environnement de la Nièvre intègre différentes compétences structurées en quatre pôles : les énergies, l'e-administration, l'équipement et l'environnement. Acteur majeur du développement durable de la Nièvre, le SIEEEN intervient pour améliorer le cadre de vie des Nivernais depuis 1946.

Acces Site Borne

Mars 2018

 

►… Pascal Renard, membre du comité bureau syndical en charge du suivi du dossier Précarité énergétique au SIEEEN

 Pascal Renard

 

Comment évolue la précarité énergétique en Nièvre ?


Malheureusement laLa précarité énergétique progresse sur le territoire nivernais, elle touche aujourd’hui le quart de la population. En 2020, 33 % des ménages pourraient la subir. La situation en Nièvre est particulière. Dans le Val de Loire, il existe une précarité énergétique citadine très diffuse. En zone rurale, compte tenu de l’habitat, il est difficile de dresser faire un bilan exhaustif. Nous devons mieux sensibiliser les élus et conseillers municipaux pour qu’ils deviennent des relais actifs. Sur un territoire traditionnellement agricole, les gens ont l’habitude de se priver pour répondre aux difficultés. Ils n’ont pas bien souvent tous le réflexe de solliciter l’aide des services sociaux. Les assistantes sociales et les travailleurs sociaux sont des relais essentiels sur le terrain aujourd’hui. La précarité énergétique a un impact réel sur la santé et le bien-être des personnes âgées. Quand l’hiver est plus long ou plus rigoureux comme cette année, les conditions de vie deviennent vite problématiques. Il me semble primordial de nous appuyer sur les acteurs solidaires que sont les collectivités locales si nous voulons créer un réseau de proximité et agir de manière efficace.

 

La lutte contre la précarité énergétique est une priorité du SIEEEN. Comment agit-il concrètement ?


Le Syndicat abonde plusieurs fonds à hauteur de 90 000 € au total. Le fonds petits travaux (FNAME) permet de détecter et d’aider les ménages à réduire leurs factures énergétiques. Le Fonds solidarité Logement (FSL) est dédié aux petits travaux dans les logements énergivores. Le SIEEEN a rejoint, en 2017, le Fonds d’avance départemental qui permet de déclencher des travaux sans trésorerie. Il a recruté, par ailleurs, un ambassadeur de l’énergie pour faire de la prévention et des animations sur les éco-gestes auprès des ménages. Dans le cadre du contrôle des concessions, nous faisons le suivi des tarifs sociaux avec les fournisseurs d’énergies. Des réunions sont aussi organisées avec les travailleurs sociaux afin de les sensibiliser et les informer sur les aides disponibles, les personnes en situation de précarité énergétique liseant peu la presse régionale. Le SIEEEN propose également aux communes un accompagnement global (conseil, expertise technique, recherche d’aides...) pour la rénovation et la mise aux normes de leur patrimoine bâti. La démarche exemplaire des bailleurs publics ne peut qu’inciter les bailleurs privés à réaliser des travaux. Enfin, le développement des réseaux de chaleur contribue à lutter contre la précarité énergétique.

 

Quel suivi doit être mis en œuvre pour évaluer l’impact du chèque énergie ?


Comme pour les tarifs sociaux, nous pourrons analyser les données et vérifier que les chèques aient bien été distribués. Mais, le plus important demeure la sensibilisation en amont. Nous avons déjà démarré notre campagne d’information. Par exemple, lors d’une réunion, le 6 février, nous avons pu informer 110 élus, représentants de CCAS, travailleurs sociaux et différents organismes sur le chèque énergie. Nous allons nous rapprocher des communes afin qu’elles puissent communiquer sur ce nouveau dispositif dans leur bulletin d’information. Nous devons insister sur un fait important : pour bénéficier du chèque énergie, il faut faire sa déclaration d’impôt, que l’on soit imposable ou non ! Le bénéficiaire va profiter de protections sociales telles que le maintien de l’alimentation d’énergie durant la trêve hivernale… Pour éviter que le chèque ne soit perdu, nous conseillons de l’utiliser rapidement même s’il reste valable une année.