Printer Friendly, PDF & Email

Historique

Depuis 1946, le SIEEEN est au service des collectivités locales
SIEEEN NEVERS

Historique

Après la Seconde Guerre Mondiale, le Gouvernement provisoire du Général de Gaulle engage d’importantes réformes pour reconstruire et moderniser la France. L’une de ses mesures phares est la mise en œuvre d’une politique énergétique publique. EDF, nouvel établissement public chargé de la distribution de l’électricité, est créé en avril 1946. 

Propriétaires des lignes électriques depuis la promulgation de la loi du 15 juin 1906, les communes s’organisent pour faire face à ce puissant concessionnaire. Elles fondent les syndicats primaires d’électricité, qui créent le Syndicat Intercommunal d’Électricité de la Nièvre (SIEN), le 30 déc. 1946. Avec pour missions premières : fournir en électricité les Nivernais non-desservis (15 % de la population) et répondre aux besoins croissants du département

Partenaire privilégié des collectivités, le Syndicat diversifie ses compétences et ses domaines d’activités au fil du temps : 

  • 1946 : Distribution publique d’électricité et de gaz.
  • 1976 : Éclairage public.
  • 1976 : Patrimoine et équipements publics.
  • 1988 : Service Collectif d’Entretien et d’Éclairage Public (SCEEP).
  • 1992 : Informatisation des collectivités et des écoles.
  • 1996 : Gestion des déchets ménagers.
  • 1998 : Cartographie et Système d’Information Géographique (SIG).
  • 2004 : Énergies renouvelables.
  • 2012 : Création de la Régie SIEEEN Chaleur (réseaux de chaleur bois).
  • 2012 : Participation à la création de la SEM Nièvre Énergies (éolien, photovoltaïque, micro hydraulique).
  • 2018 : Transition énergétique et climat.

Aujourd’hui, le Syndicat Intercommunal d’Énergies, d’Équipement et d’Environnement de la Nièvre (SIEEEN) fait partie des syndicats intercommunaux qui disposent du plus grand nombre de prérogatives. Fidèle à ses valeurs de solidarité, mutualisation et péréquation, le SIEEEN garantit aux collectivités nivernaises un service de qualité exemplaire.