Printer Friendly, PDF & Email

Gestion des déchets

Gestion des déchets
Depuis 1996, le SIEEEN organise le transfert, le traitement et la valorisation des déchets ménagers sur son territoire.
dechets Rouy

Gestion des déchets ménagers

D’un programme de prévention déchets à l’économie circulaire

Le SIEEEN assure le traitement des déchets de 9 EPCI, composés de 227 communes (91 199 habitants). L’activité est organisée pour réduire au maximum les distances entre les zones de collecte des installations de traitement afin de limiter les coûts de transport. Le Syndicat privilégie la logique de réseau : maillage de ses équipements et allotissement géographique des marchés. Cette approche garantit la continuité de service et facilite la réorientation des déchets vers un autre site en cas de problèmes éventuels.

Depuis 2009, le SIEEEN met en œuvre un programme de gestion des déchets ambitieux sur son territoire pour répondre aux exigences du Grenelle de l’environnement. En 2014, le territoire SIEEEN est labellisé Territoire zéro déchet, zéro gaspillage. Il s’engage avec l’Ademe sur un Contrat d’objectifs déchets et économie circulaire (COEDC) sur 3 ans, en 2015. Il renforce alors son programme de prévention et initie une démarche d’économie circulaire. L'optimisation de la gestion des déchets vise ainsi à répondre à des enjeux environnementaux, sociaux et économiques majeurs du territoire. 

Le territoire SIEEEN s’appuie sur un réseau d’ambassadeurs du tri et de la prévention. Maillon essentiel du programme déchets, ce réseau a pour mission d’insuffler une dynamique de territoire par des actions diverses et ciblées. Il mobilise les relais locaux, tisse et entretient au fil du temps une relation privilégiée avec les usagers.

Gestion des déchets : l’optimisation des équipements sur 3 ans

Le territoire SIEEEN est en pleine mutation : perte démographique, fusions d’intercommunalités, vieillissement de la population, éloignement des exutoires, nécessité de moderniser les équipements. Pour restructurer l’activité, le Syndicat met en place un programme d’investissements de 10 M€ sur 3 ans (2019-2022) : amélioration d’un réseau de quais de transferts connectés multi-flux ; nouvelle répartition des installations ; réorganisation du transport à coûts maîtrisés ; et renforcement de la régie. 

La nouvelle organisation du service Déchets ménagers requiert un fonctionnement décloisonné, polyvalent et plus responsabilisant. La nouvelle approche métiers privilégie la mobilité, l’évolution des missions, le renforcement de la communication et de nouveaux outils de travail. Un important plan de formation facilite la montée en compétence des agents du service Déchets ménagers.

Valorisation et traitement des déchets : un éventail de solutions à la carte

Sur son territoire, le SIEEEN privilégie la solidarité et l’égalité. Il pratique la mutualisation des moyens matériels et humains. Il applique le principe de la péréquation des coûts pour le transfert et le traitement des déchets. Partenaire privilégié des collectivités, le Syndicat leur propose un ensemble de solutions à la carte pour assurer le meilleur service au meilleur coût :  

  • Le transfert et le traitement des ordures ménagères : le SIEEEN possède un réseau de 7 quais de transfert pour réceptionner les ordures ménagères.
  • Le compostage des bio-déchets et des déchets verts sur 5 plates-formes de compostage.
  • Le tri et le conditionnement des matériaux recyclables : compostage des ordures ménagères résiduels ; et collecte du verre, du papier, des emballages métalliques, des cartonnettes et des bouteilles en plastique.
  • Le suivi des contrats de valorisation des déchets ménagers auprès des éco-organismes.
  • L’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de communication global et de plans d’actions spécifiques par collectivité adhérente.
  • L’assistance technique et administrative : élaboration de cahiers des charges, aide à la passation de marchés…
  • Le suivi des tournées pour avoir une connaissance qualitative et quantitative de la poubelle de chacune des collectivités adhérentes. La caractérisation permet, par ailleurs, d’estimer le gisement recyclable et de définir pour chaque collectivité des objectifs de valorisation matière plus réalistes.
     

EQUIPEMENT DM 2018

chiffres clés

24 927
T d'ordures ménagères
et assimilées
518
kg/hab de déchets ménagers
et assimilés produits
12 906
T d'ordures ménagères
résiduelles traitées
12 020
T valorisées
(emballages et biodéchets)
4 000
T de compost
7
Quais de transfert
5
Plate-formes
de compostage